Bourse ou Immobilier : lequel est le plus rentable ?

bourse ou immobilier : lequel est le plus rentable

La bourse et l’immobilier sont deux moyens de gagner de l’argent. Mais quel est le plus rentable ? La réponse dépend du profil de chacun. Nous allons voir çà dans cet article.

Pourquoi investir en bourse ou en immobilier ?

L’investissement immobilier et l’investissement en bourse ne sont pas des options qui conviennent à tout le monde. Si tu souhaites investir dans un bien, il est important de se renseigner sur les opportunités d’investissement et de se faire accompagner par un professionnel.

L’immobilier est une option qui peut être intéressante pour les personnes qui recherchent un complément de revenu ou pour celles qui souhaitent acquérir une résidence principale. Cependant, il faut savoir que ce type d’investissement nécessite beaucoup d’engagement personnel. En effet, l’achat d’un bien immobilier est une opération complexe, car elle nécessite la mise en place d’une stratégie adaptée à ta situation financière et patrimoniale ainsi qu’à ta capacité à supporter un effort financier important pendant plusieurs années.

Il faut également prendre en compte les différents frais liés à l’acquisition du logement (frais notariés, droits d’enregistrements et frais divers).

L’achat immobilier peut donc représenter jusqu’à 40 % du prix de vente du bien ! Il est donc important de disposer des fonds nécessaires afin de réaliser cette opération sans avoir recours au crédit immobilier.

 

bourse ou immobilier : lequel est le plus rentable

Quels sont les avantages et les inconvénients de ces deux types d’investissements ?

 

Avant de procéder à un investissement, il est important de se renseigner sur les avantages et inconvénients des deux types d’investissements.

Il est également nécessaire de prendre en compte la durée du placement et le risque encouru. Un investissement immobilier permet d’acheter un bien immobilier pour le revendre ensuite, avec une marge bénéficiaire intéressante. Cela permet donc d’obtenir un revenu plus régulier que par le biais d’un investissement financier. Toutefois, l’investisseur doit s’assurer qu’il dispose des fonds nécessaires pour effectuer l’achat du bien.

L’investissement immobilier peut être une opération intéressante si l’on souhaite se constituer un patrimoine ou générer des revenus complémentaires à sa retraite, mais ce type d’investissement comporte également certains risques. Ci-dessous, une liste non exhaustive des avantages et inconvénients de l’investissement immobilier :

Avantages :

  • Revenu passif : une fois le locataire en place, la gestion ne prend que peu de temps pour générer un complément mensuel;
  • Couverture contre l’inflation : prouvée sur plusieurs décennies, l’immobilier reste une valeur sûre sur le long terme;
  • Effet de levier : avec une bonne stratégie et un bon réseau, il est possible de faire financer son bien en totalité sans apport;
  • Fiscalité : selon le régime, les investissements immobiliers peuvent être plus avantageux que les autres sources de revenus d’un point de vue fiscal français.
Lire aussi  Qu'est ce qu'un trade et comment faire du trading ?

 

Inconvénients :

  • Risque locatif : si tu achètes un logement dont tu ne peux pas te servir personnellement (résidence secondaire), il existe toujours le risque que celui-ci soit inoccupé durant une certaine période ;
  • Risque de vacance locative : il faut veiller à ce que ton logement soit suffisamment attractif afin de trouver facilement des locataires ;
  • Pas liquide : les montants investis dans le cadre d’une opération immobilière sont immobilisés sur plusieurs années ;
  • Risque financier : cela peut entraîner une situation financière difficile en cas de crise immobilière ou financière majeure.

 

L’investissement en bourse reste plus accessible pour les personnes ayant un capital plus faible ou ne désirant pas s’encombrer d’une dette. Néanmoins, ce type de placement présente également des particularité.

Avantages :

  • Très liquide : il est facile de faire entrer et sortir des liquidité d’un placement en bourse;
  • Facilité de diversification : que ce soit la géographie, l’activité, la devise, il est très facile de s’exposer à une multitude de secteurs;
  • Faibles frais : le coût des transactions et les frais divers sont nettement moins élevés que l’immobilier.

 

Inconvénients :

  • Volatilité : nécessaire pour générer des bénéfices mais peut être dangereuse dans le cas d’une forte baisse des marchés;
  • Risque émotionnel : certains profils agissent sur le coup des émotions et vendent ou achètent sans stratégie;
  • Durée : certaines actions peuvent générer des bénéfices rapidement quand d’autres restent stables sur plusieurs années (à prendre en compte dans la répartition de ton portefeuille).

 

Le choix entre ces types d’investissements dépend essentiellement des objectifs poursuivis par l’investisseur.

 

Quel est le risque de perte en investissant en bourse ou en immobilier ?

 

Le risque de perte en investissant est très important. Un placement, que ce soit en bourse ou en immobilier, comporte toujours un risque de perte. Que tu places ton argent dans une banque ou que tu investis, il faut garder à l’esprit qu’il existe des risques inhérents à la gestion et à l’achat du bien. Dans le cas de la résidence principale, les risques sont plus importants : si elle devient insalubre ou inhabitable, cela peut entraîner des frais conséquents. Si tu achètes un logement pour le louer afin de réduire tes impôts (location meublée non professionnelle), il faut savoir que le bail commercial a une durée minimale de 3 ans et 9 mois qui correspond à la période pendant laquelle tu es autorisé à louer ton logement. Cependant, si tu vends ton bien avant cette date limite pour acheter un nouveau logement, il faudra payer 15 % d’impôt sur les plus-values immobilières réalisées depuis le 1er septembre 2014.

Lire aussi  Qu'est ce que le ForEx en trading ?

Les rentabilités sont souvent faibles comparées aux taux de crédit immobilier actuellement pratiqués et aux rendements locatifs affichés par certains promoteurs immobiliers.

Il ne faut pas oublier non plus qu’un investissement locatif engendre des charges supplémentaires comme les travaux éventuels sur une maison ancienne mais aussi les différentes taxes qui peuvent être acquittées au cours d’une année (taxe foncière).

Concernant les placements en bourse, il est impératif de garder à l’esprit le risque potentiel de perte partielle ou totale du capital investi. En effet, en cas de crise majeure, de l’utilisation d’un effet de levier démesuré, d’une liquidation d’entreprise, etc… ton capital peut disparaître sans possibilité de le récupérer.

 

Quel est le rendement moyen en bourse ou en immobilier ?

 

Les rendements en bourse et dans l’immobilier sont souvent difficiles à comparer, car ils ne répondent pas aux mêmes objectifs.

L’investissement immobilier est un placement financier qui permet de se constituer un patrimoine, tandis que les marchés financiers ont pour but de dégager des revenus et non une accumulation de capital.

Il est donc important de préciser quelles sont tes attentes concernant cet investissement.

Tu peux  choisir entre la location et la revente du bien immobilier ou entre le rendement locatif (location) et le rendement sur capital (achat). Si tu recherches  uniquement des revenus complémentaires, alors il faudrait opter plutôt pour un placement financier sans gestion locative. Si tu es intéressé par l’investissement immobilier, mais que tu souhaites aussi acheter ton propre bien en cas de revente, tu peux opter pour la location meublée. Cependant, ce type d’investissement implique beaucoup plus d’administration et peut demander plus de temps à consacrer à son projet. Par exemple, si le logement n’est pas loué durant trois mois consécutifs sans interruption, il faut respecter certaines obligations administratives comme faire visiter le logement ou encore rédiger les annonces immobilières… Si l’objectif principal du placement est la constitution d’un patrimoine durable, alors il faudrait s’orienter plutôt pour l’achat d’un bien immobilier destiné à la location meublée.

 

Lorsque tu investis en bourse, tu as généralement deux options qui s’offrent à toi. L’investissement à court terme, qui se rapproche plus du trading, et l’investissement long terme.
Concernant l’investissement court terme, l’idée ici est de réaliser des opérations d’achats/reventes afin de générer un maximum de bénéfices en profitant de la volatilité des marchés financiers. Pour ce qui est de l’investissement long terme, il s’agit de préserver son portefeuille sur plusieurs années en espérant une augmentation globale des marchés dans la durée et ainsi dégager des bénéfices en réduisant au maximum le nombre d’opérations réalisées.

Lire aussi  Comment investir dans la french tech en bourse ?

Que ce soit en court ou long terme, tu peux aussi opter pour l’achat d’actions à dividendes. En effet, certaines entreprises reversent périodiquement aux actionnaires une part appelée dividendes en fonction de la quantité d’actions détenues dans ton portefeuille. Ces dividendes sont disponibles et peuvent être exploités comme bon te semble, soit tu retires en considérant ceci comme des bénéfices, soit tu réinvestis afin d’augmenter le volume de ton portefeuille.

 

Quelle est la durée moyenne de placement en bourse ou en immobilier ?

 

La durée moyenne de placement en bourse ou en immobilier est estimée à 8 ans. Cette estimation est basée sur les études réalisées par l’INSEE et le CREDOC. Elle peut être revue à la hausse ou à la baisse selon l’évolution des marchés financiers.

Les investisseurs immobiliers ont généralement une plus grande tolérance aux fluctuations du marché que les investisseurs en bourse, car ils sont prêts à perdre leur capital dans un but de défiscalisation. Dès lors, ils sont moins sensibles aux variations du marché et sont donc plus résistants au risque des fluctuations du marché. En outre, si tu disposes d’une somme importante pour investir, n’hésite pas à diversifier tes placements afin de limiter les risques de fluctuation du marché. Par ailleurs, il existe des dispositifs fiscaux qui permettent d’allier défiscalisation et constitution d’un patrimoine immobilier (Loi Duflot). Aussi, le gouvernement a mis en place différentes mesures incitatives pour favoriser l’investissement locatif (exemple : loi Pinel).

Il existe également un dispositif fiscal intitulé « Malraux » qui permet aux particuliers qui effectuent des travaux de restauration sur un immeuble classé monument historique de profiter d’avantages fiscaux importants (réduction d’impôt sur le revenu égale à 22 % de la somme engagée pour les travaux effectués par exemple).

Investir Pour Les Débutants – Quand Acheter Ou Vendre Ses Actions?

La bourse est un placement à long terme, sur lequel on peut investir de petites sommes d’argent. Le risque est donc plus grand que lorsqu’on achète un appartement par exemple. Cependant, l’immobilier te permet de déduire les intérêts d’emprunt de ton revenu imposable et donc d’économiser une partie des impôts.

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *